WordPress : quels chiffres ?

WordPress

WordPress est un succès d'envergure phénoménale en tant que système de gestion de contenu. Voici quelques précisions en statistiques.


Malgré la réputation entachée par des problèmes de sécurité, WordPress arrive toujours à prouver avec les chiffres qu'il détient toujours une part importante dans l'écosystème du web, notamment dans le monde du blog.

WordPress est un CMS (Content Managment Software) open-source qui permet d'éditer des sites Internet, comme des blogs ou des boutiques en ligne. Sa plus grande valeur est sa facilité d'utilisation, ce qui permet à un utilisateur lambda de construire rapidement un projet web sans avoir de connaissances poussées en informatique. De plus, sa panoplie de plugins permet une très grande flexibilité qui laisse place à l'imagination.

Parmi tous les CMS, WordPress est devant, représentant 59 % du part, ce qui est très important par rapport à Joomla qui détient 6 % à la deuxième place et Drupal à 5 %, en troisième position.

En décembre 2016, WordPress a représenté 45 % du web. Aujourd'hui, on compte plus de 17 millions d'installations de ce très célèbre CMS. Quant à sa plateforme d'hébergement WordPress.com, on compte 70 millions d'articles.

Dans la foulée des sites Internet, on trouve Reuters, The Wall Street Journal, Forbes et The New York Times qui s'appuient de ce CMS pour faire tourner leurs sites.

En ce qui concerne les ressources, WordPress est compatible avec plus de 46 000 plugins et 4 000 thèmes gratuits. Et pour les extensions premium, 50 % des thèmes WordPress sur ThemeForest rapportent plus de 1000 euros chaque mois. Parmi eux, 25 % rapportent plus de 2500 euros par mois, 15 % rapportent plus de 5000 euros par mois, 7 % rapportent plus de 7 500 euros par mois et 5 %: rapportent plus de 10 000 euros par mois. De quoi encourager vivement les développeurs à produire encore plus de thèmes.

Salaires des développeurs WordPress

Un développeur WordPress empoche en moyenne 79 000 $ par an aux Etats-Unis. Mais, notons que c'est légèrement à la baisse par rapport aux développeurs qui travaillent sous Drupal (84 000 $) et Joomla (82 000 $).

Sécurités et piratages

Comme il représente presque la moitié du web, les hackers s'y intéressent aussi beaucoup. C'est pourquoi 78 % des sites WordPress ont été piratés pendant le premier trimestre de 2016. Comparé à ses concurrents, c'est assez inquiétant : 14 % chez Joomla, 5 % chez Magento et 2 % chez Drupal.

En 2011, c'est plus de 18 millions d'utilisateurs ciblés. En 2014, plus de 162 000 sites attaqués. En 2016, on compte 2,6 To et 11,5 millions de documents volés pendant le scandale des Panama Papers.

Lire aussi :

Actuellement sur Lean.fr


Tutoriel Wordpress série « Leanéaire » : avoir les bons réflexes en cas de panne !

Un jour, c’est le drame, votre site est hors service. Que faire ? Vous trouverez ici tous les bons réflexes afin de tout remettre en place rapidement.

Tutoriel Wordpress série « Leanéaire » : mettre en avant du contenu multimédia dans son blog !

Le texte c’est bien, l’agrémenter de différents contenus multimédias c’est mieux ! Quelques propositions pour mettre en avant vos documents et autres contenus..

Astuce : ne laissez pas Chrome marquer votre site comme « non sécurisé »

Google Chrome va bientôt marquer des millions de sites web comme non sécurisés. Voici ce qu’il faut faire pour éviter d’être concerné.

Voir plus d'actualités