Sécuriser votre serveur web en 10 étapes

Linux

Il existe une multitude de moyens pour préserver la sécurité sur vos serveurs web. Ces quelques étapes font parties des meilleurs.


Sécuriser un système informatique est une tâche rigoureuse, d’autant plus quand ledit système est connecté au réseau Internet. En effet, le réseau mondial grouille de pirates qui nuisent au bon fonctionnement de vos systèmes. Voici comme limiter les possibilités.

1. Changer le port d’écoute du SSH

Par défaut et conventionnellement, le Secure Shell ou SSH écoute sur le port 22. Mais cette convention facilite la tâche des pirates. Ainsi, ils testent tout de suite ce port s’ils veulent accéder au serveur. C’est pourquoi il faut créer une feinte : dépalcer le port d’écoute sur un autre. Au moins, les bruteforces automatiques ne peuvent rien faire.

2. Utiliser exclusivement le TLS en administration

Pendant que vous administrez votre serveur, des millions de pirates tentent de soutirer des données sensibles comme votre mot de passe, par exemple. Ainsi, il est conseillé d’opter exclusivement le TLS (Transport Layer Security) pour l’administration. Avec des données chiffrées, impossible à cracker.

3. Ne pas administrer n’importe où

Le réseau local peut également s’avérer dangeureux. Sélectionnez les réseaux auxquels vous faites confiance pour administrer vos serveurs. Evitez les WiFi gratuits, cybercafés, ...

4. Nettoyer les logiciels malveillants sur votre PC

Les logiciels malveillants comme les virus et les trojans peuvent transmettre vos informations de connexion aux pirates. Ces derniers les utiliseront ensuite pour accéder à votre serveur aussi facilement.

5. Mise à jour du serveur

Il est nécessaire de maintenir tous les logiciels du serveur à jour pour éviter les failles de sécurités déjà identifiées, particulièrement, le noyau Linux. L'article suivant vous détaille Pourquoi mettre à jour votre linux d'urgence ?

6. Maintenir vos propres applications

Vos propres applications et programmes sur vos serveurs doivent être maintenus et régulièrement mis à jour. Ces derniers peuvent être également à l’origine de failles de sécurité.

7. Les paramètres de votre PHP

Il existe quelques paramètres PHP qui peuvent menacer la sécurité de votre serveur :

  • allow_url_fopen qui permet de traiter tous les URLs comme des fichiers. Il peut donc être un moyen pour un pirate d’injecter quelque chose dans vos serveurs. Désactivez-le, surtout si vous êtes encore sur l’ancienne version de PHP 4.

  • allow_url_include qui permet d’inclure des URLs dans votre code PHP et d’exécuter les scripts PHP par-dessus. Il est vivement conseillé de le désactiver.

  • register_globals : une source potentielle d’injection SQL ou à l’exécution d’un code arbitraire.

8. Les règles Apache ModSecurity

Ce pare-feu logiciel permet d’analyser les requêtes HTTP entrantes et d'identifier les exploits connus. Il est donc conseillé de l’installer et de le configurer proprement.

9. Désactiver les services inutiles

Vous avez peut-être suivi un tutoriel pour installer votre serveur web. Seulement, vous n’utilisez pas, par exemple, les services MTA (Mail Transfer Agent) ou autrement dit vous n’envoyez pas des emails via votre serveur web. Alors, il est plus prudent de désactiver voire de désinstaller les logiciels responsables.

10. Fail2ban et RKHunter

Ces deux outils protègent vos serveurs des bruteforces et des rootkits, les deux pratiques préférées des hackers.

Si vous avez suivi le tutoriel Transformer un VPS en serveur d'hébergement mutualisé, vous pouvez sauter quelques unes de ces règles qui ont déjà été intégrées dans le tutoriel lui-même.

Actuellement sur Lean.fr


Tutoriel Wordpress série « Leanéaire » : avoir les bons réflexes en cas de panne !

Un jour, c’est le drame, votre site est hors service. Que faire ? Vous trouverez ici tous les bons réflexes afin de tout remettre en place rapidement.

Tutoriel Wordpress série « Leanéaire » : mettre en avant du contenu multimédia dans son blog !

Le texte c’est bien, l’agrémenter de différents contenus multimédias c’est mieux ! Quelques propositions pour mettre en avant vos documents et autres contenus..

Astuce : ne laissez pas Chrome marquer votre site comme « non sécurisé »

Google Chrome va bientôt marquer des millions de sites web comme non sécurisés. Voici ce qu’il faut faire pour éviter d’être concerné.

Voir plus d'actualités