Mettre un site en ligne en quelques clics faciles

Tutoriel

Ça y est ! Votre développeur a terminé les tâches et vous a donné les fichiers de votre site. Seulement, ce n’est pas encore un site s’il n’est pas en ligne.


Rien n’est plus superflu que d’avoir créé un site Internet et ne pas le mettre en ligne. Dans la plupart des projets web, au bout de l’étape de développement, le technicien vous envoie des fichiers correspondant à votre projet.

Mais à quoi servent-ils s’ils ne sont pas servis sur le web ? Sur ce tutoriel, nous allons apprendre à mettre un site web en ligne en quelques clics faciles.

Prérequis

Tout d’abord, voici les prérequis nécessaires pour ce tutoriel :

  • Un paquet de sauvegarde de l’environnement de développement (un .zip ou un dossier contenant tous les fichiers de votre site)

  • Un plan d’hébergement web muni d’un nom de domaine correctement configuré (et les accès FTP, phpMyAdmin et cPanel correspondant).

  • Un client FTP comme FileZilla, CoreFTP ou WinSCP.

Etape 1 : envoi des fichiers sur le FTP

La première étape, intitulée l’« upload », consiste à envoyer les fichiers sur le FTP. Généralement, tous les fichiers sont concernés, sauf le fichier dump de la base de données, qu’on utilisera plus tard. Ces fichiers doivent être envoyés dans le dossier FTP public_html, www ou htdocs selon les directives de votre hébergeur. Assurez-vous d’envoyer tous les fichiers sans exception.

Etape 2 : créer les bases de données et ses utilisateurs

Il est maintenant nécessaire de créer des bases de données et des utilisateurs MySQL pour votre site. Si elle n’en utilise pas, vous pouvez sauter cette section.

Toute cette opération se fait par l’intermédiaire du cPanel, ou de toute autre panneau de configuration similaire.

Etape 3 : importer le dump MySQL

Le dump MySQL est un fichier .sql (ou .sql.gz ou .sql.zip au format compressé) qui contient les requêtes SQL a exécuter pour peupler votre base de données des tables et des données identiques à celles qu’était la base de données de développement.

Pour importer cela, il suffit d’accéder à la section « Import » dans phpMyAdmin.

Etape 4 : ajuster les configurations sur vos fichiers

Il est très rare que vous puissiez reproduire le nom d’utilisateur et/ou le nom de la base de données MySQL de l’environnement de développement dans l’environnement de production. En effet, la plupart des hébergeurs utilisent des préfixes ou des suffixes pour que ses clients ne puissent jamais avoir le même utilisateur ou la même base de données.

Ainsi, il vous faut éditer les fichiers de configuration de votre site pour ajuster ces changements.

Sur les CMS populaires, voici les fichiers concernés :

Si vous n’utilisez pas de CMS ou si votre développeur a concocté une solution in-house, il faudra chercher ou se renseigner.

On vient au bout du tutoriel. Maintenant, vous devez pouvoir accéder à votre site sans problème. Néanmoins, il se peut qu’affiner votre configuration soit nécessaire.

Actuellement sur Lean.fr


Accepter des paiements par Bitcoin sur votre site web

Bitcoin est très tendance en matière de transaction monétaire en ligne. Pour ajouter le paiement Bitcoin sur votre site, il vous faut des plugins.

Tutoriel Wordpress série « Leanéaire » : transformer son blog en boutique en ligne !

Vous vous lancez dans le e-commerce ? Vous avez peur de Prestashop ? Vous avez peu de produits à vendre ? Pourquoi pas compléter son blog avec une boutique ?

Tutoriel Wordpress série « Leanéaire » : sécuriser son Wordpress en 5 étapes !

Le pilier de la réussite c'est la sécurité. Que le site soit sans prétention ou plateforme incontournable dans un domaine précis...

Voir plus d'actualités