Tutoriel : 100/100 sur Google PageSpeed avec un site WordPress

SEO

Avez-vous déjà rêvé d’avoir la note maximale sur PageSpeed ? Suivez le guide ultime pour accélérer vos pages et obtenir des scores SEO plus attractifs.


La vitesse de chargement d’une page web est un élément crucial, tant pour les visiteurs que pour le référencement et le SEO. Une page lente à charger fait fuir les internautes et les bots de chez Google. Alors, que faire ? Voici une liste des 3 optimisations à faire pour une installation WordPress plus rapide.

1. Optimiser les images

Les images sont les plus lourdes à charger sur les pages web. Pourtant, on ne peut pas se passer de ces merveilles pour afficher une apparence décente.

Heureusement, on vit en 2018 et il existe de très nombreux algorithmes capables de compresser vos images. Entre ces deux algorithmes, on a :

  • Ceux avec des pertes : idéals pour les photos qui n’ont pas besoin d’une très grande précision et souvent embarquées dans une dimension de mégapixels. La plus populaire est JPEG, compatible avec la majorité des navigateurs.

  • Ceux sans perte : idéals pour les différents éléments graphiques petits comme les icônes et les logos. La plus populaire est PNG, compatible aussi avec tous les navigateurs utilisés en 2018.

Les formats non compressés, comme le Bitmap (BMP) par exemple, est à bannir. Privilégiez des images compressées.

Pour arriver à une compression optimale, il existe le site TinyPNG et TinyJPG qui vous aidera à compresser automatiquement vos images. Il est également conseillé de garder au maximum 3 000 pixels car la plupart des écrans sont entre 15 et 19 pouces (excepté les mobiles qui sont encore plus petits).

2. Compresser vos fichiers de styles et Javascript

Ensuite vient au tour des fichiers de styles et Javascript. Ces fichiers peuvent s’avérer volumineux s’ils ne sont pas compressés c’est-à-dire minifiés. Il existe des scripts PHP ou des plugins WordPress pour générer des styles CSS et fichiers JS directement minifiés. C’est par exemple le cas de W3 Total Cache.

3. Installer un CDN

Un CDN est une couche communicante entre votre serveur web et vos visiteurs. L’avantage d’un CDN est d’avoir un parcours géographique plus raccourci : vos données sont chargées depuis un point de présence du réseau CDN le plus proche, c’est-à-dire le plus rapide à charger pour votre visiteur. La plus simple à configurer comme CDN est bien sûr CloudFlare.

Ces 3 optimisations sont les premiers pas à faire pour un score PageSpeed de 100/100. Pourtant, il vous faut encore quelques réglages supplémentaires en fonction de votre site web. Heureusement, PageSpeed lui-même vous indique les pistes à suivre.

Actuellement sur Lean.fr


Tutoriel Wordpress série « Leanéaire » : avoir les bons réflexes en cas de panne !

Un jour, c’est le drame, votre site est hors service. Que faire ? Vous trouverez ici tous les bons réflexes afin de tout remettre en place rapidement.

Tutoriel Wordpress série « Leanéaire » : mettre en avant du contenu multimédia dans son blog !

Le texte c’est bien, l’agrémenter de différents contenus multimédias c’est mieux ! Quelques propositions pour mettre en avant vos documents et autres contenus..

Astuce : ne laissez pas Chrome marquer votre site comme « non sécurisé »

Google Chrome va bientôt marquer des millions de sites web comme non sécurisés. Voici ce qu’il faut faire pour éviter d’être concerné.

Voir plus d'actualités